Business News

Clark Influence déstigmatise les douleurs menstruelles


Une femme heureuse devant son poste de travail

(Photo: courtoisie)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l’on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Depuis mai, Clark Influence permet aux membres de son équipe qui souffrent de symptômes physiques ou émotionnels liés à leur menstruation de prendre une journée par mois pour «recharger ses batteries», tout en étant rémunérés. Un pas de plus pour déstigmatiser les répercussions de ces douleurs en milieu de travail.

Puisque ces effets varient grandement d’une personne à l’autre, la direction de l’agence de marketing d’influence a planché sur une formule flexible qui s’adapte à chaque besoin. Ainsi, le Youtérus Day — le petit nom donné à cette initiative — peut être utilisé sans préavis, autant de fois que nécessaire. Toutefois, si les rencontres avec ses coéquipiers peuvent être déplacées, les réunions avec des clients, elles, doivent être maintenues.

«Dans notre secteur, c’est compliqué, car on a des engagements avec nos clients. Il est plus difficile de les prévenir à la dernière minute que nos collègues, explique Pauline Bourgeois, l’instigatrice de ce projet. C’est donc plus une journée allégée qu’un congé», à proprement parler.

«Passionnée de tout ce qui concerne le système hormonal féminin», l’ancienne directrice principale de comptes chez Clark Influence s’est inspirée d’une initiative similaire lancée par une coopérative française. «J’en ai parlé à Nicolas [Bon], et quelques semaines plus tard, l’information a fait son petit bonhomme de chemin, et il m’a relancé pour qu’on mette ça en place», raconte-t-elle en entrevue avec Les Affaires.

Le fondateur et PDG de l’agence voyait en cette démarche l’occasion de contribuer au bien-être de ses collègues, qui souffraient de leurs menstruations. Le Youtérus Day «évite cette double peine quand tu ne te sens pas bien, de piger dans tes jours de vacances, ou de ne pas être rémunéré», soutient celui qui dirige une PME dont 90% des 28 employés sont des femmes.

Clark Influence a testé pendant six mois cette initiative avant d’en faire officiellement une politique d’entreprise, autant pour son bureau à Montréal qu’à Paris. Ce qui a surtout évolué, ce sont les outils employés pour mieux intégrer le Youtérus Day à l’horaire de l’organisation. La PME a fait le saut de Google Agenda vers un système de gestion plus sophistiqué, qui permet accessoirement de faire un meilleur suivi de l’utilisation de cette journée.

 

Travail de communication

Quoique bien accueillie lorsqu’elle a été présentée, cette journée de repos n’a été utilisée que par 50% des employés de l’organisation. Le défi est maintenant d’en encourager l’usage, et ce, même si son horaire est bien chargé. «C’est donc de déconstruire tous les stigmas associés aux menstruations, et de simplement reconnaitre que parfois, la douleur est telle qu’il faut freiner la course à la performance», précise Pauline Bourgeois, qui produit le balado Sous le nombril.

«Pour combattre la gêne [d’y avoir recours], il faut marteler que c’est possible de prendre cette journée», pense le PDG de Clark Influence. C’est pourquoi l’équipe de direction devra selon lui davantage ouvrir la discussion à ce sujet, surtout au moment où l’organisation se trouve en pleine expansion. 

«In fine, c’est un projet qui appelle beaucoup à la responsabilité des gens. On ne va pas vérifier dans l’intimité ce qui se passe. S’il y a un bon système de confiance en place, c’est faisable», estime Pauline Bourgeois, qui souhaite qu’une telle journée devienne la norme même en grande entreprise, et ce, bien que ça puisse générer son lot de défi.

 

 

 

 

Pour ne plus louper ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!

 


 





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *